Histoire de notre Eglise

Histoire de l'Eglise Protestante à Melun La présence protestante à Melun remonte au 16ème siècle, avec l’arrivée du pasteur Pierre David en 1562. Les familles protestantes célèbrent les offices « hors les murs » (dans les faubourgs Saint-Liesne, à Chartrettes, à Bois-le-Roi), car Melun, résidence royale comme Fontainebleau, ne tolère pas le culte protestant dans la ville.

Quelques années auparavant, en 1519, le jeune Conrad Grebel (1498-1526), figure de la Réforme et fondateur du courant anabaptiste, fuyant l’épidémie de peste qui sévit à Paris, séjourne 6 mois à Melun..

On projette de construire un temple, la communauté s’organise pour rassembler les fonds nécessaires, mais le projet est interrompu avec la 2ème guerre mondiale. Le pasteur Alfred Westphal, arrivé en 1931, contribuera beaucoup au rayonnement des protestants dans la cité.

Du fait des années difficiles de l’après-guerre, ce n’est qu’en 1961 que le temple est enfin inauguré, en présence du pasteur Marc Boegner, président de la Fédération protestante de France.

Les années 1970-80 marquent un autre tournant dans la vie de l’Église réformée de Melun, avec l’arrivée de familles protestantes issues de l’immigration. Le visage de la paroisse est transformé, c’est une communauté multiculturelle forte d’une vingtaine de nationalités qui se rassemble pour célébrer le Seigneur.

La paroisse développe aussi une action sociale (Association familiale protestante, Cimade) et culturelle (Bantu Gospel, Bible et rencontres) multiforme. Elle contribue activement à la création et au développement du centre international d’accueil des UCJG, Le Rocheton.

En ce début du 21ème siècle, les Églises de la Réforme (luthériens et réformés) convaincues qu’elles porteront mieux ensemble le témoignage chrétien, se sont unies pour former une même communion ecclésiale : l’Église protestante unie de France qui a tenu son premier synode national du 9 au 11 mai 2013, à Lyon.

Ainsi, l’année de ses 100 ans, et après l’évènement de l’exposition « La Bible, patrimoine de l’humanité » présentée en 2012, notre paroisse change de nom et devient en 2013 l’église protestante unie de Melun et environs.

Pasteur Ruth-Annie Coyault
Melun

Consultez l'histoire détaillée de notre Eglise sur le site de la Société d'Histoire du Protestantisme Français